La justice au plus près des concitoyens avec l'inauguration d'un point justice, avec salon de médiation, au sein du Palais de justice de Charleville-Mézières

par Candide Blomme

Ce lundi était inauguré un nouveau point justice, à Charleville-Mézières, au sein même du tribunal, à l'occasion de la semaine nationale de la médiation. Un point justice est un lieu d'accès au droit, qui permet aux justiciables d'y rencontrer des professionnels du droit (avocats, huissiers, notaires, médiateurs) et d'obtenir des informations gratuites.

Neuf points justice maillent à ce jour le territoire, notamment au sein des espaces labellisés France Service, au nombre de 17 dans le département et dont 8 verront également le jour d'ici la fin de l'année.

Un moyen de rendre la justice, tout comme d'autres services, au plus près du concitoyen, comme l'explique le Préfet des Ardennes, Jean-Sébastien Lamontagne

Un point justice doté d'un salon de médiation afin d'apaiser certains différends, voire résoudre les conflits. La médiation « peut être une alternative à l'action judiciaire ou intervenir en soutien de l'action judiciaire », précisait Vivien David, Président du Tribunal Judiciaire des Ardennes.

Un plan départemental « médiation » est donc dès aujourd'hui lancé avec la formation, dans les Ardennes, de nouveaux médiateurs, ainsi que la sensibilisation, au sein des établissements scolaires, à la communication non-violente.

Les précisions, au micro de Radio 8, de Vivien David, Président du tribunal judiciaire dans les Ardennes

Crédit photo : Préfecture des Ardennes